Terminologie

Prolapsus

Terme général. Descente d’un organe du plancher pelvien

Cystocèle

Descente de la vessie au travers de la paroi vaginale antérieure.

Urétrocèle

Descente de l’urètre au travers de la paroi vaginale antérieure.

Utérocèle

Descente de l’utérus dans le vagin, voire au-delà de l’enceinte périnéale.

Rectocèle

Descente du rectum au travers de la paroi postérieure du vagin.

Elythrocèle

Descente du péritoine dans la cavité vaginale.

Entérocèle

Descente d’intestin dans la cavité vaginale.

Sigmoïdocèle

Descente du colon au travers de la paroi vaginale.

En fonction du problème clinique, différents examens complémentaires peuvent être réalisés :

  • EXAMEN CLINIQUE gynécologique orienté sur les défects anatomiques.
  • Examen micro-biologique des URINES : exclusion d’une infection urinaire.
  • ECHOGRAPHIE du petit bassin : elle permet de visualiser l’utérus, les ovaires, la vessie, l’urètre, d’objectiver une cystocèle (descente de vessie), une rectocèle (descente du rectum), un déplacement de l’urètre et du col vésical responsable de l’incontinence urinaire d’effort. Elle permet aussi de mesurer le résidu vésical après la miction.
  • ECHOGRAPHIE ENDO-ANALE : elle permet d’objectiver l’intégrité des sphincters anaux.
  • EXAMEN URODYNAMIQUE : il étudie les pressions intravésicales et urétrales au cours du remplissage. Il permet de mettre en évidence une instabilité vésicale, une instabilité urétrale ou une insuffisance sphinctérienne. Il permet aussi de mesurer la pression vésicale lors de la miction spontanée. La débitmétrie (étude du débit lors de la miction) objective les problèmes de vidange vésicale.
  • MANOMETRIE ANO-RECTALE : elle permet d’évaluer un dysfonctionnement des sphincters anaux.
  • CYSTOSCOPIE : visualisation et mise au point des lésions vésicales et urétrales.
  • COLPO-CYSTO-DEFECOGRAPHIE : examens radiologiques qui permettent de visualiser et de mesurer le degré de descente des différents organes et leur interaction dans un même examen : vagin, utérus, vessie, rectum, intestin.
  • IRM (Résonnance Magnétique Nucléaire) du plancher pelvien : visualisation dynamique des différents défects. Limitation par la position couchée.
  • EMG (électromyographie) du périnée : étude des dysfonctionnement neuro-musculaires au niveau du périnée.